À la ligne

Les grandes aventures ne finissent jamais. Après l’épopée folle des Septembriseurs, il est temps de passer à la ligne de force. Que l’on ne s’y trompe pas, ce titre énigmatique ne cache ni société secrète, ni slogan fasciste. Le lecteur soupçonneux se reportera avec profit au bel ouvrage de Monsieur Pierre Herbart.

Advertisements
Cet article, publié dans Général, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s